Le vestibule des lâches

Ouf ! Nous l’avons échappé belle ! Au café Politis, jeudi dernier, nous sommes, paraît-il, passés tout près de la catastrophe ! On craignait le pire ! Un crêpage de chignon, des empoignades viriles, une bagarre générale, des échauffourées, des chaises qui volent et des tables que l’on renverse, voire pire : des blessés ou... Lire la suite →

Publicités

Tous les chemins mènent à la DST !

C’est une histoire dont pourrait se saisir Hollywood, pour en faire  le  film d’une Success-story ou  celui d’un cauchemar. C’est selon,  tant s’y trouvent réunis les ingrédients appartenant  aux  deux genres. Il était une fois un fils du peuple,  qui,  très jeune,  nourrissait  le rêve de faire comme son père, devenir boxeur.  Plus tard,  ce... Lire la suite →

Mohamed VI ou l’erreur de casting

" Quel est ce vice horrible, de voir un nombre infini d’hommes, non seulement obéir, mais servir, non pas être gouvernés, mais être tyrannisés, n’ayant ni biens, ni parents, ni enfants, ni leur vie même qui soient à eux ? De les voir souffrir les rapines, les paillardises, les cruautés, non d’une armée, non d’un... Lire la suite →

Tout est perdu, fors la moustache !

« Comme il faut de la vertu dans une république, et dans la monarchie de l'honneur, il faut de la crainte dans un gouvernement despotique ; la vertu n'y est point nécessaire et l'honneur y serait dangereux. » Montesquieu Il y a quelques semaines, le magazine Tel Quel publiait, dans sa rubrique interrogatoire, une interview... Lire la suite →

Ali qui rit, Ali qui ment

Le plus grand atout des bonimenteurs, reste leur sourire. Les escrocs et  les clowns, aussi ! Les Fassi-Fihri, en sont la preuve vivante. Le leur est indémontable, insubmersible et à toute épreuve.   Abbas, Ali, Brahim, Taieb, Zineb et les autres, même combat.  Ils ont cet art consommé, d’avaler n’importe quelle couleuvre, avec le sourire et vous... Lire la suite →

Abdelkrim cet immortel

« Et le sang d'un héros, auprès des Immortels, vaut seul, plus que celui de mille criminels.» Jean Racine Lorsque le protectorat français, sur le Maroc, entre  en application, le 30 mars 1912, AbdelKrim a tout juste trente ans. En novembre de la même année, l’Espagne, en vertu des accords signés lors de la conférence européenne d’Algésiras, sur le Maroc, le 7 janvier 1906,... Lire la suite →

Claude Guéant et les pratiques républicaines indignes

Claude Guéant qui n’en est pas à une déclaration, ni une posture près, est revenu, dimanche,  sur les propos qu’il a tenus, au colloque de l’UNI, cette association d’étudiants, créée en 1969, en réaction aux évènements de mai 1968, et qui fraie allégrement avec l’extrême-droite française.   -           «  Toutes les civilisations ne se valent pas », a... Lire la suite →

Pour que Moumni, ne fasse pas oublier Taza

La cocotte minute était au paroxysme de la pression ! Il fallait faire diversion, détourner le regard de tous,  de cette maudite ville de Taza ! Donner, d’urgence,  un gage ! C’est le « Mouloud » qui apporte, au régime, le prétexte qu’il lui fallait,  pour lâcher du lest, sans perdre la face:  la libération de Zakaria Moumni, ce champion... Lire la suite →

La lettre que, jamais Mohamed VI, n’a envoyée à Moncef Marzouki

Moncef Je préfère te le dire, d’entrée de jeu: je ne t’aime pas. Bien plus, j'en suis arrivé à te détester,  souverainement ! Je ne t’en voudrais jamais assez,  toi et ton peuple,  d’avoir fichu, alentour, une telle pagaille ! J’avais fait du règne de ton prédécesseur, un modèle de gouvernance: une pincée de développement économique, un... Lire la suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :