C’est pour vous que je meurs !

Juillet 1942, Valentin Feldman, philosophe et  résistant français était fusillé au Mont-Valérien, de sinistre mémoire. Quelques secondes avant la salve meurtrière, le supplicié lançait aux soldats allemands qui allaient l’exécuter: --" Imbéciles, c'est pour vous que je meurs !…" Au beau milieu du Hirak rifain, Nasser Zefzafi  paraphrasait, à peu de choses près, Feldman expliquant... Lire la Suite →

Article mis en avant

Makhzen vs Presse ou le bâton et la carotte

Le 2 mars 2010, en préambule du sommet Maroc-UE des  6 et 7 mars 2010, à Grenade, Reporters Sans Frontières  adressait un courrier au Président du Conseil européen, Herman Van Rompuy,  au Président de la Commission européenne,  José Manuel Barroso ainsi qu’au Président du gouvernement espagnol,  en charge de la présidence tournante de l’Union européenne, ... Lire la Suite →

Le temps des bourricots

C’est le temps des grandes  manœuvres. L’heure est à la  mystification et aux manipulations  des deux côtés de la frontière maroco-algérienne ou algéro-marocaine.  C’est selon. Je n’ai aucune préférence. Pour moi qui n’ait pour seule patrie que la Liberté et l’Amour de mon prochain, je  m’en contrefiche souverainement et pour tout vous dire, républicainement.  Le... Lire la Suite →

Wiam Mharchi, le fantôme de Douar Zawrou

7 octobre 2016,  19.30, pendant qu’au siège du ministère de l’intérieur, on met « la dernière main » aux résultats des élections législatives, à cent quatre-vingt-cinq kilomètres de là, au Nord, au Douar Zawrou, la famille Mharchi fête  la victoire de l’ainée de ses trois enfants, Wiam, âgée seulement de 21 ans et qui vient de remporter... Lire la Suite →

El Othmani, l’humiliation de trop

La première chaîne de télévision marocaine « Al Oula » a diffusé l’interview accordée par El Othmani le 7 mai, dans son  bureau. L’interview de trop. Un exercice dont le  contenu fut conforme au contenant. Le décorum misérable des lieux où le pompeux ridicule des tapis assemblés en bandes, lubie toute makhzénienne,  le dispute à l’insolite panneautage... Lire la Suite →

Corona, silence obséquieux et loi scélérate

Dans une première du genre qu’il faudrait tout de même prendre avec la plus grande prudence, Mustafa Ramid, ancien ministre de la justice et des libertés sous le gouvernement Benkirane et actuel ministre d'État aux droits de l'homme, aurait remis à la présidence du gouvernement marocain, un mémorandum portant sur le projet de loi n °... Lire la Suite →

Un tramway nommé Psychose

Paris, 9 heures, dans les sous-sols du métro parisien,  en pleine psychose du Coronavirus. Dans un fracas fait de sifflement de l’air et de frottement de pneumatiques, la rame sort résolument du tunnel en chassant un vent moite devant elle, avant de s’arrêter sur le quai.  Les portes coulissent en claquant et les wagons vomissent simultanément un... Lire la Suite →

Maroc, la « moisson » des consciences

20 février 2011, 20 février 2020. Les marocains auraient dû célébrer, aujourd’hui, le neuvième anniversaire de leur révolution pacifique, sous la bannière du « Mouvement du 20 février ». Ils pleurent leurs morts et leurs camarades emprisonnés. Comme il en a la coutume, depuis toujours, le Makhzen a cueilli, dans un premier temps, les meneurs,  avant... Lire la Suite →

Les « Focos du Net »

Chaque jour qui passe voit la répression des libertés menée par le Makhzen gagner en intensité et le délit d’opinion  se généraliser jusqu’à  rapprocher dangereusement  le pays des années de plomb, de sinistre mémoire. Plus personne ne semble désormais à l’abri de cette déferlante de procès orchestrée par le régime en vue de semer la... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :